Mot du Directeur

«DANS PEU DE TEMPS, L’ILLETTRE NE SERA PLUS CELUI QUI N’A PAS ETE A L’ECOLE, MAIS CELUI QUI NE MAITRISERA PAS LA LANGUE ANGLAISE… »

De nos jours, la langue anglaise n’est plus seulement considérée comme la langue « étrangère » par excellence, même dans les pays francophones tels que le Burkina Faso.Au-delà d’une langue, elle est devenue un véritable outil international.L’anglais est devenu sans aucun doute, le pré requis incontournable pour l’accès aux nouvelles connaissances et technologies.La maitrise de l’anglais à elle seule, constitue déjà un atout majeur pour la pénétration et l’ascension dans le monde professionnel.

Même si, elle est encore facultative pour l’accès à certaines sphères professionnelles, ce n’est qu’une question de temps pour que la langue anglaise devienne une condition sine qua none, pour un exercice aisé dans beaucoup de domaines professionnels.De plus en plus, la nécessité d’usage de cette langue conduit vers ce qu’il convient d’appeler « LA REVOLUTION DE LA LANGUE ANGLAISE ».

Certes, les programmes de formation académiques du Burkina Faso prévoient l’enseignement de l’anglais. Cependant, les dispositions prévues à cet effet (volumes horaires, méthodes d’enseignement…) ne sont pas toujours adaptés pour inculquer aux apprenants durant leur formation académique, le degré de connaissance nécessaire à un usage appliqué de la langue. Alors, la plupart des gens issues du système universitaire de certains pays francophone dont le Burkina Faso ; fini son parcours de formation avec une lourde lacune en anglais. Bien attendu, ces lacunes ne constituent pas une fatalité, mais elles peuvent être levées à travers des formations spéciales adaptées.

 

La prolifération des centres est-elle une aubaine pour la formation en anglais au Burkina Faso ?

Le paysage de la formation en anglais est l’un des plus garni de nos jours. C’est l’un des secteurs les plus prolifiques au Burkina Faso. Cet engouement est légitimé par, une fois encore, le besoin accru et l’aspect inéluctable de la langue, à plusieurs niveaux de la vie de l’homme moderne. De ce fait, nous constatons ces derniers temps, une prolifération éblouissante d’établissements, érigés en « CENTRES DE FORMATION EN ANGLAIS ». Lesquels établissements proposent des offres diverses et variées, toutes alléchantes les unes que les autres.

Ce pullulement d’établissements dédiés, pourrait constituer un manifeste absolu de la réponse au besoin de la population, en matière de formation en anglais. Mais hélas ! Très peu d’offre tient compte des spécificités, qu’imposent l’apprentissage et l’usage de l’anglais. Alors, beaucoup retombent dans le piège de l’inadéquation des dispositions prévues pour l’apprentissage de l’anglais.

Il s’impose définitivement alors, que les gens restent vigilants et annalistes par rapport aux offres de formation en anglais, afin de choisir les options qui peuvent être efficientes, et leur procurer de satisfaction au bout.